Le Salvador déconseille les grossesses à cause du virus Zika

le
0
    SAN SALVADOR, 21 janvier (Reuters) - Les autorités du 
Salvador ont conseillé jeudi aux femmes de ce pays d'Amérique 
centrale d'attendre 2018 pour avoir un enfant en raison de la 
propagation du virus Zika sur le continent américain. 
    Le virus Zika est transmis par le moustique de type Aedes, 
également porteur des virus de la dengue, de la fièvre jaune et 
du chikungunya. Les experts ne peuvent expliquer pourquoi ce 
virus, identifié pour la première fois en Afrique en 1947 mais 
inconnu sur le continent américain jusqu'à l'an dernier, s'est 
propagé rapidement au Brésil et dans les pays voisins. 
    Au Brésil, le nombre de naissances de bébés atteints de 
microcéphalie continue de croître et les chercheurs pensent que 
cette augmentation est sans doute liée à la propagation du 
virus.   
    "Nous voudrions conseiller à toutes les femmes en âge 
d'avoir des enfants de prendre des mesures pour planifier leur 
grossesse, en évitant d'être enceintes entre cette année et 
l'année prochaine", a déclaré le vice-ministre salvadorien de la 
Santé, Eduardo Espinoza. 
    Jusqu'ici, 5.397 cas de Zika ont été recensés au Salvador. 
 
 (Nelson Renteria; Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant