Le salaire du président de l'AMF a été raboté de 35%

le
0
Un rapport parlementaire publié fin octobre avait révélé que Jean-Pierre Jouyet était le patron d'une autorité administrative indépendante (AAI) le mieux payé en France.

Après les opérateurs d'Etat, dont Météo France et Pôle emploi, le gouvernement met à la diète les autorités administratives indépendantes (AAI). Première visée, l'Autorité des marchés financiers (AMF). L'indemnité de fonction de son président, Jean-Pierre Jouyet, a ainsi été abaissée de 35% et fixée à 150.000 euros bruts par an, selon un arrêté daté du 29 novembre 2010 et publié ce mardi au Journal Officiel.

«2011, c'est l'année où tout le monde est embarqué sur le même bateau de la réduction des déficits publics», avait déclaré hier le ministre du Budget, François Baroin, lors d'une réunion à Bercy avec les dirigeants des 497 organismes publics que compte la France. L'arrêté fixant le montant de la rémunération de Jean-Pierre Jouyet a pris effet le 1er décembre. Ce montant de 150.000 euros est «indexé sur la valeur du point de la fonction publique», précise le texte signé par François Baroin. Cette disposition, qui fait suite à une dem

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant