Le Saint-Siège suspend l'évêque qui aimait le luxe

le
0
Le Vatican veut enquêter avant de sceller le sort du prélat allemand.

Le Vatican déteste décider sous la pression extérieure. En particulier pour des affaires internes à l'Église catholique. Mais le scandale provoqué par les dépenses somptuaires engagées sous la responsabilité de l'évêque de Limburg, Mgr Franz-Peter Tebarz-van Elst, pour la restructuration de la résidence épiscopale (nos éditionsdu 14 octobre) était tel en Allemagne qu'il n'était plus possible de résister à la pression populaire et diocésaine qui exigeait la démission de cet évêque âgé de seulement 53 ans.

Mercredi, le Saint-Siège a donc pris une mesure intermédiaire mais plutôt rare: l'évêque a été suspendu de sa charge. Il est provisoirement remplacé par un administrateur diocésain, le temps de mener «un examen approfondi» des responsabilités exactes dans cette surenchère de luxe. En cause, une facture estimée à 31 millions d'euros pour un budget initial prévu de 5,5 millions d'euros&#...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant