Le sac «Capucines» de Vuitton déjà en rupture de stock

le
0
Les efforts de Louis Vuitton pour renforcer son offre de sacs en cuir à plus de 3000 euros commencent à porter leurs fruits.

Les nouveaux modèles «Capucines» en cuir de Louis Vuitton se vendent comme des petits pains, laissant penser que la première marque mondiale de luxe au monde retrouve de sa superbe. Bernard Arnault, PDG de LVMH, avait dit en janvier que Louis Vuitton allait élaguer son offre de sacs en toile enduite, qui compte pour les deux tiers des ventes de sacs et dont la marge brute atteint 90%. Le «Capucines» est six fois plus cher que le sac en toile enduite monogrammée à 600 euros, grâce auquel la marque a bâti sa réputation et sa rentabilité.

Les boutiques Vuitton de Paris, Milan et Londres sont en rupture de stock depuis le lancement du «Capucines» en juin, avec de longues listes d'attente, ont dit à Reuters des vendeurs de ces magasins. Dans les magasins, les livraisons se font au compte-goutte et les listes d'attentes s'allongent, fai...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant