Le rythme à l'école primaire fait débat

le
0
FOCUS - Le nouveau ministre de l'Éducation nationale, Vincent Peillon, a proposé jeudi de revenir à la semaine de 5 jours, supprimée en 2008 par Xavier Darcos. Un serpent de mer qui a toujours divisé la classe politique. Lefigaro.fr fait le point.
o La semaine de quatre jours à l'école:

Les arguments pour:

- Les défenseurs de ce rythme scolaire, dont font partie un certain nombre de parents d'élèves, jugent qu'il permet aux familles de passer du temps ensemble tout un week-end et qu'il facilite pour les parents divorcés ou séparés la garde partagée des enfants.

- Ce système permet aussi pour certains parents une vraie coupure le week-end, avec la possibilité pour les enfants de dormir plus tard deux matinées de suite.

- La semaine de quatre jours permet aux familles de consacrer la journée du mercredi aux activités extrascolaires (sports, associations, culture...). Pour les familles catholiques, cette journée libre est souvent moyen de se consacrer à l'apprentissage de la religion.

Les arguments contre:

- Selon les médecins et chronobiologistes, la répartition sur quatre jours des cours en primaire stresse les enfants, les épuise, avec un rythme trop soutenu, et pèse donc sur leur sommeil. À terme

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant