Le russe Lenta pourrait être valorisé $5 milliards en Bourse

le
0
LE GROUPE D'HYPERMARCHÉS RUSSE LENTA POURRAIT ÊTRE VALORISÉ 5 MILLIARDS DE DOLLARS POUR SON ENTRÉE EN BOURSE
LE GROUPE D'HYPERMARCHÉS RUSSE LENTA POURRAIT ÊTRE VALORISÉ 5 MILLIARDS DE DOLLARS POUR SON ENTRÉE EN BOURSE

MOSCOU (Reuters) - Le groupe russe d'hypermarchés Lenta, détenu en partie par le groupe américain de capital-investissement TPG , a annoncé vendredi que son introduction à la Bourse de Londres se ferait dans une fourchette de prix le valorisant jusqu'à cinq milliards de dollars (3,65 milliards d'euros).

La fourchette de prix a été fixée entre 9,50 et 11,50 dollars par "global depository receipt" ou GDR, cinq GDR équivalant à une action Lenta, a précisé la société dans un communiqué.

Une série de présentations aux investisseurs est prévue jusqu'au 27 février et le prix définitif d'entrée en Bourse sera arrêté une fois ces présentations achevées.

La fourchette indicative implique une capitalisation de 4,09 à 4,95 milliards de dollars. Le groupe prévoit de vendre quelque 19 millions d'actions, soit 22,1% de son capital actuel.

TPG, qui possède 49,8% du groupe russe, vendra une partie de ses titres mais pas la totalité, tout comme la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd), actionnaire à hauteur de 21,5%, et la banque russe VTB (11,7%).

Lenta a réalisé l'an dernier un bénéfice net de 7,1 milliards de roubles (148,2 millions d'euros), en hausse de 38%, pour un chiffre d'affaires de 144,3 milliards de roubles (+31%).

Fondé il y a 20 ans à Saint-Pétersbourg, Lenta exploite aujourd'hui 77 hypermarchés dans 45 villes de Russie et dix supermarchés à Moscou et dans sa banlieue.

TPG et VTB sont entrés au capital en 2009 et ont racheté deux ans plus tard la participation de 41% de l'homme d'affaires August Meyer après un conflit sur la gestion de l'entreprise.

Dans une note publiée vendredi, les analystes de Bank of America Merrill Lynch expliquent que la fourchette de prix retenue implique un multiple de 18,4 à 22 fois le bénéfice attendu pour 2013, soit une décote sur Magnit, le numéro un de la distribution alimentaire en Russie, mais une prime par rapport à l'enseigne concurrente O'Key.

Olga Popova, Marc Angrand pour le service français, édité par Marc Joanny

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant