Le rugby sud-africain rend hommage à Nelson Mandela

le
0
LE RUGBY SUD-AFRICAIN SALUE NELSON MANDELA
LE RUGBY SUD-AFRICAIN SALUE NELSON MANDELA

(Reuters) - Le rugby sud-africain a rendu hommage jeudi à l'ancien président Nelson Mandela qui a réussi le "miracle" d'avoir uni son pays derrière l'équipe des Springboks victorieuse de la Coupe du monde 1995 disputée en Afrique du Sud.

"Notre vie est un peu plus pauvre aujourd'hui avec la disparition de ce grand repère fait de lumière et d'espoir qui a montré la voie pour mener notre pays vers la transition démocratique", déclare Oregan Hoskins, président de la Fédération sud-africaine de rugby, dans un communiqué.

"Madiba était un grand homme avec une vision, une détermination et une intégrité qui ont réussi un miracle qui a stupéfié le monde comme il a stupéfié ses compatriotes.

"Grâce à cette extraordinaire vision, il a su utiliser la Coupe du monde de rugby 1995 comme un instrument pour promouvoir la construction de la nation un an seulement après les premières élections démocratiques historiques en Afrique du Sud.

"M. Mandela a également été déterminant dans la conservation du Springbok comme emblème de notre équipe nationale au moment où des voix s'élevaient pour modifier ce symbole pour diverses raisons. C'était un acte de réconciliation et de générosité d'esprit auquel personne ne s'attendait".

Le prix Nobel de la paix 1993 avait su se rallier le soutien de nombreux Blancs lors de cette Coupe du monde de rugby notamment quand il enfila le maillot de l'équipe nationale, longtemps considéré comme l'expression de la domination blanche, lors de la finale de la compétition face aux All Blacks.

D'autres fédérations sportives, dont celle de cricket, ont également rendu hommage à l'ancien chef de l'Etat qui a su se servir du sport comme d'un instrument de réconciliation après son arrivée à la tête de l'Etat.

"Un homme remarquable qui a compris que le sport pouvait créer des ponts, abattre des murs et révéler notre humanité commune", écrit le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach.

La dernière apparition en public de Nelson Mandela avait eu lieu lors de la finale de la Coupe du monde de football 2010 à Soweto où les 90.000 spectateurs présents dans le stade l'avaient ovationné chaleureusement.

Le président de la Fifa, Sepp Blatter, qui se trouve au Brésil pour le tirage au sort de la phase finale du Mondial 2014, a rendu hommage à Mandela et a demandé la mise en berne des drapeaux des 209 pays membres de la fédération.

Sudipto Ganguly; Pierre Sérisier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant