Le Royaume-Uni se passe du gaz de schiste

le
0

(Commodesk) Le gouvernement britannique s'apprête à renoncer à l'exploitation de ses gisements de gaz de schiste. Alors qu'une loi sur l'énergie sera déposée ce mardi 22 mai au Parlement, plusieurs membres du gouvernement, cités par le journal The Independant, ont indiqué que les gaz non conventionnels ne seront pas développés durant les prochaines années.

La décision aurait d'abord été motivée par le fait que les réserves ne sont pas aussi importantes que prévu, nettement inférieures aux 566 milliards de mètres cubes estimés en 2009. De plus, l'exploitation du gaz de schiste ne permet pas de remplir l'objectif que s'est fixé le gouvernement britannique de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40% d'ici à 2025.

Ces raisons ont poussé le gouvernement à ne pas prendre le risque de recourir à la fracturation hydraulique, fortement contestée dans l'opinion publique britannique. Lors des premières phases exploratoires dans des gisements près de Blackpool, dans le nord de l'Angleterre, plusieurs petits tremblements de terre avaient incités les autorités à suspendre les opérations.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant