Le Royaume-Uni repousse l'âge de départ à la retraite à 69 ans

le
0
Malgré le recul du chômage (400.000 emplois créés) et un rebond significatif de la croissance (+1,4%) cette année, le gouvernement britannique maintient sa politique d'austérité.

De notre correspondant à Londres

Pour la première fois depuis son entrée en fonction il y a trois ans et demi, le ministre des Finances, George Osborne, avait de bonnes nouvelles à annoncer. À dix-huit mois des prochaines élections législatives en Grande-Bretagne, ce changement de ton est de bon augure pour les conservateurs. Lors de la présentation d'un correctif budgétaire, jeudi, à la Chambre des communes, George Osborne a pu savourer son succès. «Le programme économique de la Grande-Bretagne fonctionne!», triomphait-il, n'hésitant pas à demander de nouveaux efforts à la population en matière de retraite. Alors qu'au début de l'année un retour de la récession n'était pas écarté, la croissance a redémarré significativement. Elle atteindra 1,4 % cette année - contre un...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant