Le Royaume-Uni réduit les taxes sur l'essence

le
0
Le ministre des Finances, George Osborne, a présenté mercredi un nouveau budget marqué par la rigueur budgétaire.

De notre correspondant à Londres

C'est plus qu'une image, car le gouvernement a voulu faire un geste en faveur des automobi­listes, en réduisant les taxes sur l'essence et le gazole vendus à la pompe. Cet allégement fiscal de­ 1 penny par litre (1,15 centime), accompagné d'un gel des hausses futures, est destiné à atténuer la forte hausse du prix du pétrole, en cette période de rigueur budgétaire.

Ce «cadeau» coûtera à l'État 1,9 milliard de livres (2,2 milliards d'euros) cette année, mais sera compensé par une hausse de 20% à 32% de la taxe prélevée sur l'extraction pétrolière en mer du Nord. Cette hausse devait entrer en vigueur dès jeudi, sur la base du prix du brent, à 115 dollars le baril. Le taux de prélèvement ne devait baisser qu'en deçà de 75 dollars le baril.

De nombreux critiques faisaient remarquer mercredi que les compagnies pétrolières risquaient de répercuter cette surtaxe sur les prix des carburants à la pompe, ce qui annulerait

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant