Le Royaume-Uni achèterait du gaz russe

le
0

Commodesk - Du fait de l'épuisement des gisements gaziers de mer du Nord, BP a engagé des discussions avec les autorités russes pour l'acheminement de gaz continental vers le Royaume-Uni.

La compagnie pétrolière britannique pourrait s'associer au consortium North Stream, afin de prolonger le gazoduc transeuropéen, mais aucune décision ne serait prise avant l'été prochain, selon la BBC.

Le Royaume-Uni a déjà importé du gaz du Qatar et de Norvège, mais doit envisager la fermeture de ses centrales thermiques à charbon et réacteurs nucléaires dans les 20 prochaines années.

Long de 1.220 km, le gazoduc Nord Stream relie la baie de Portovaïa en Russie à la côte allemande  par deux conduites d'une capacité annuelle de 27,5 milliards de m³ de gaz chacune.

Le capital du consortium Nord Stream AG est partagé entre Gazprom (51%), Wintershall Holding, E.ON Ruhrgas (15,5% chacun), Gasunie et GDF Suez (9% chacun).

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant