Le Roux veut "sortir" le secret des affaires de la loi Macron

le
0

PARIS, 30 janvier (Reuters) - Le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale Bruno Le Roux a dit vendredi souhaiter que l'instauration d'un "secret des affaires", qui suscite l'inquiétude de nombreux journalistes, soit sortie du projet de loi sur la croissance du ministre de l'Economie. Des dizaines de sociétés de journalistes, agences de presse et sociétés de production ont dénoncé une "nouvelle arme de dissuasion massive contre le journalisme" créée par amendement dans ce texte. ID:nL6N0V72IN "Comme il y a incompréhension, je souhaite que l'on n'aille pas plus loin sur cette dimension", a déclaré Bruno Le Roux sur RTL. "Il y a un double débat pour moi : le secret des affaires qui doit protéger nos entreprises et la protection des sources qui doit protéger les journalistes. Je souhaite que, dans un texte, les deux puissent être examinés conjointement." "Visiblement, le moment n'est pas venu", a poursuivi Bruno Le Roux. "Je préférerais que tout soit sorti de la loi Macron et que nous formions quelque chose de cohérent qui n'appelle absolument aucune ambiguïté quant au travail des journalistes et quant au travail citoyen des lanceurs d'alerte." Une telle décision pourrait être prise "dans les jours qui viennent", a estimé le député PS. Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron avait promis jeudi d'amender son projet de loi et confirmé qu'un futur texte protégerait les sources journalistiques. ID:nL6N0V8474 François Hollande a indiqué qu'un texte renforçant la protection du secret des sources des journalistes, une de ses promesses de la campagne présidentielle de 2012, serait présenté cette année au Parlement. (Chine Labbé)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant