Le Roux (PS) veut une courte mission parlementaire sur la loi Evin

le , mis à jour à 09:24
0

PARIS, 15 juin (Reuters) - Le chef de file des députés PS Bruno Le Roux a souhaité lundi la mise en place d'une courte mission parlementaire sur un amendement controversé assouplissant les contraintes de la Loi Evin en matière de publicité pour l'alcool. "Je pense que l'amendement est particulièrement utile, qu'il lève aujourd'hui des ambiguïtés, qu'il permet la promotion d'un certain nombre de terroirs, sans remettre en cause nullement la loi Evin", a-t-il souligné sur RTL. Mais "il y a sur ce sujet une ivresse de polémique qui fait dire beaucoup d'exagérations aux uns et aux autres", a-t-il ajouté. "On voit bien qu'il y a dans ce texte aujourd'hui une polémique qu'il faut dégonfler, donc je souhaiterais qu'il y ait un ou deux parlementaires qui puissent être mis en mission de façon très, très rapide (...) qui puissent faire un rapport et qui puissent réécrire s'il le faut - et je pense qu'il le faut - cet amendement". Déposé par les Républicains dans le cadre de l'examen du projet de loi Macron sur la croissance, l'amendement controversé permet une "information" sur les boissons alcoolisées en faisant une distinction entre l'"information" et la "publicité" sur l'alcool. Il a été adopté la semaine dernière par la commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi Macron. Les députés n'ont pas suivi le gouvernement qui demandait la suppression de cet amendement. L'amendement sera examiné en deuxième lecture en séance publique à partir de mardi. Précisant qu'il proposerait cette semaine aux députés de suivre la ligne du gouvernement et de ne pas adopter l'amendement, Bruno Le Roux a toutefois pris ses distances avec la ministre de la Santé Marisol Touraine, très critique vis-à-vis de l'amendement. "Cet amendement n'est pas un mauvais coup pour la santé publique", a-t-il dit. "A faire des exagérations de part et d'autre, on n'est plus sur la réalité du sujet." Inaugurant dimanche à Bordeaux le 18e salon Vinexpo, François Hollande s'est prononcé pour la "préservation des équilibres de la loi Evin" ID;nL5N0Z00BX . (Marine Pennetier; édité par Henri-Pierre André)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant