Le Roux en appelle à la "responsabilité" sur la loi Travail

le
0
    PARIS, 10 mai (Reuters) - Le président du groupe socialiste 
à l'Assemblée nationale, Bruno Le Roux, a une nouvelle jugé 
mardi qu'il était préférable d'éviter de recourir au 49-3 pour 
le projet de réforme du Code du travail, mais qu'il faudrait au 
bout du compte l'adopter. 
    Si le gouvernement ne parvient pas à surmonter les 
réticences, il pourrait être contraint de déclencher cette 
procédure prévue par la Constitution afin de faire adopter sans 
vote ce texte dont une partie de la gauche ne veut pas. 
    Selon Bruno le Roux, un quart du groupe PS à l'Assemblée y 
demeure réfractaire. 
    "Si jamais il y a une minorité qui veut empêcher la majorité 
d'avancer (...), il faudra bien adopter ce texte. Et donc chacun 
prendra ses responsabilités", a ajouté le chef de file des 
députés socialistes.     
    "Sur le fond, je pense que ce texte a beaucoup évolué. Il 
peut ce matin évoluer encore un peu. Je veux mettre chacun en 
face de ses responsabilités", a-t-il encore dit. 
    Toutefois, il juge encore possible de convaincre quelques 
uns des opposants au texte, que le premier ministre Manuel Valls 
devait rencontrer dans la matinée à Matignon, et d'obtenir une 
majorité à l'Assemblée.  
    "Si j'enlève les problèmes de personnes (...) et si je 
regarde le fond du texte et le travail excellent qui a été fait 
par Christophe Sirugue, le rapporteur, oui c'est possible", 
d'après Bruno Le Roux. 
    Les députés ont entamé lundi l'examen des 5.000 amendements 
déposés sur le projet défendu par la ministre du Travail, Myriam 
El Khomri.    
 
 (Simon Carraud, édité par Tangi Salaün) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant