Le rouge sans le noir d'Arsenal

le
0
Le rouge sans le noir d'Arsenal
Le rouge sans le noir d'Arsenal

Il est porté dans les stades, sur les terrains le dimanche, dans la cour de recré, dans la rue. Le maillot de foot est le signe de ralliement de tout supporter. Et chaque maillot a son histoire. Cette semaine, place à la tunique d'Arsenal.

Qu'ils doivent être exaspérés, les supporters des Gunners, de voir leur équipe s'auto détruire si souvent. Cette saison encore, Arsenal a fait renaître l'espoir d'un possible titre dans l'esprit de ses fans, avant de violemment le massacrer à grands coups de prestations indigentes. Bien évidemment, le titre reste mathématiquement accessible, mais il faudrait être quasi fou pour oser imaginer les Gunners aller le décrocher. Pourtant, chaque bon supporter connaît le potentiel de cette équipe, ainsi que son histoire, bardée de trophées en tous genres. Et chaque supporter continuera d'acheter et de porter la tunique rouge sang de son club de cœur. Qui ne l'a pas toujours été...

Histoire d'un maillot


C'est dans la banlieue sud-est de Londres que l'histoire d'Arsenal puise ses origines. Là bas, entre Woolwich et Plumstead, des ouvriers (majoritairement écossais) de la Woolwich Arsenal Armament Factory décide de former, en 1886, leur équipe de football : le Dial Square FC. Après une première et écrasante victoire (6-0) face aux Eastern Wanderers sur l'île de Dogs, les joueurs se retrouvent au Royal Oak, le soir de Noël. Y est décidé un changement de nom, le Dial Square FC devenant le Royal Arsenal FC. Les premiers maillots portés en match sont bien évidemment rouges, et simplement rouges. Des maillots venus d'un autre très grand club anglais.



En 1895, deux joueur rejoignent l'équipe de Londres les bras chargés de tuniques. Fred Beardsley et Morris Bates, qui ont joué avec Nottingham Forest, dépanne effectivement quelques vieux maillots rouges à leur nouveaux coéquipiers. Il serait alors tentant de penser qu'Arsenal n'a jamais trahi son beau rouge. C'est d'ailleurs ce qu'affirme l'histoire officielle du club. Et pourtant, plusieurs images, ainsi qu'un témoignage de Fred Beardsley lui même, réfute cette thèse. Dans les années 1890, il est arrivé que les joueurs d'Arsenal jouent avec un maillot... Rayé en rouge et bleu ! Mark Andrews, historien du football, a mené de longues recherches sur Arsenal et a effectivement fini par trouver des photos de Harry Storer et Caesar Jenkyns avec ce fameux maillot rayé.

Déménagement à…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant