Le rouble se raffermit après sa chute de la semaine dernière

le
0
LE ROUBLE SE RAFFERMIT APRES SA CHUTE DE LA SEMAINE DERNIÈRE
LE ROUBLE SE RAFFERMIT APRES SA CHUTE DE LA SEMAINE DERNIÈRE

MOSCOU (Reuters) - Le rouble s'est raffermi lundi sur le marché des changes après sa forte chute de la semaine dernière, soutenu par des déclarations de Vladimir Poutine qui a affirmé qu'aucune raison 4ondamentale ne justifiait les attaques contre la monnaie et qu'il espérait que la spéculation retomberait rapidement.

La banque centrale russe a annoncé de son côté l'abandon de la bande de fluctuation pour permettre au rouble de flotter librement ainsi que la fin de ses interventions quotidiennes pour soutenir la monnaie.

En milieu de matinée, le rouble regagnait plus de 3,4% face au dollar à 45,05 et plus de 3,2% face à l'euro à 56,815, en réaction à ces annonces faites au sommet de l'APEC (Coopération économique Asie-Pacifique) à Pékin.

La devise a perdu plus de 8% face au dollar la semaine dernière et près de 30% depuis le début de l'année à la suite de la baisse des cours du pétrole et des sanctions imposées à la Russie pour son rôle dans la crise ukrainienne qui ont asséché les exportations russes et les rentrées de capitaux.

Elvira Nabioullina, gouverneur de la Banque de Russie, a annoncé que l'institution avait aboli ses interventions lorsque le rouble se traite au-dessous "d'un certain niveau fixé réglementairement", sans en donner le niveau. Elle a ajouté que la banque pourrait désormais intervenir à tout moment sur le marché des changes afin de limiter la spéculation.

La banque centrale russe a annoncé qu'elle laisserait désormais le rouble flotter librement à partir de l'an prochain. Elle avait maintenu la monnaie à l'intérieur d'une bande de fluctuation de neuf roubles vis-à-vis du dollar et de l'euro, en limitant progressivement ses interventions.

"En conséquence de cette décision, le taux du rouble sera le résultat de facteurs de marché qui devraient renforcer l'efficacité de la politique monétaire de la banque centrale", a déclaré la banque dans un communiqué.

La Banque centrale de Russie avait déjà de fait abandonné sa bande de fluctuation la semaine dernière en annonçant la fin de ses interventions quotidiennes massives, pour les limiter à 350 millions de dollars par jour.

Elvira Nabioullina a également annoncé que la Banque de Russie limiterait temporairement les liquidités en rouble apportées aux banques russes en raison de ce qu'elle a qualifié d'opérations spéculatives contre la monnaie.

Par ailleurs, la banque centrale a annoncé qu'elle s'attendait à une croissance nulle en 2015 et de 0,1% seulement en 2016, dans le cadre d'un plan de stratégie monétaire qui prévoit le maintien des sanctions contre la Russie jusqu'à fin 2017.

Le scénario de base de l'institut d'émission prévoit une baisse de 3,1% des investissements l'an prochain, avec un inflation de 6,2-6,4% d'ici la fin de l'année, supérieure à son objectif de 4,5%.

(Alexander Winning, Elena Fabrichnaya, Alexei Anishchuk et Lidia Kelly, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant