Le rosé s'invite sur toutes les tables

le
0
Rosé piscine, rosé framboise, rosé pamplemousse... Ces nouvelles gammes de vin rosé prennent une place de plus en plus importante à l'heure de l'apéro et dans les rayons des supermarchés.

Il y a quelques années, le vin rouge était le cépage préféré des français bien que sa consommation enregistre un net recul . La consommation de vin en France a diminué de 100 litres par habitant depuis 1970. Aujourd'hui, les Français boivent en moyenne 50 litres de vin par personne et par an, ils restent les plus grands consommateurs de vin au monde et également les plus grands producteurs. Pendant longtemps, les viticulteurs considéraient le rosé comme un vin secondaire, sans grande technicité et indigne de l'intérêt de l'½nologue. Cette réputation commence à disparaître et le rosé connaît un engouement grandissant de la part des consommateurs. «Le rosé n'est plus la 4e ou la 5e roue du carrosse» affirme Eric Rosa, délégué de la filière vin chez FranceAgrimer.

En ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant