Le roi du beignet américain entre en Bourse

le
0
La maison mère de Dunkin'Donuts et des glaces Baskin-Robbins lève plus de 420 millions d'euros.

C'est l'un des poids lourds mondiaux de la restauration rapide, pratiquement inconnu en France. Avec plus de 16.000 points de vente dans­ 57 pays, deux enseignes phares -Dunkin'Donuts, la référence du beignet américain, et Baskin­Robbins, spécialiste de la crème glacée-, Dunkin'Donuts s'est imposé depuis sa création dans les années 1940 en misant sur la franchise et, depuis la fin des années 1980, sur... le café.

Concurrent de Starbucks (17.009 points de vente début janvier) et McDonald's (environ 32.000 adresses dans le monde), l'enseigne a réalisé 7,7 milliards de dollars de ventes l'an dernier, mais elle est très endettée. C'est pour assainir ses finances qu'elle a décidé de s'introduire sur le Nasdaq. L'opération, réalisée hier, a permis de lever 422,75 millions d'euros, l'action bondissant à la clôture de plus de 46 %.

Rachetée en 2006 pour 2,4 milliards de dollars par trois fonds d'investissement (Bain Capital Partners, Carlyle Group et Thomas H.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant