Le roi des hackers extradé vers les USA

le
0
Vladislav Horohorin, alias «BadB», va quitter sa cellule de la prison de Luynes près de Marseille pour expliquer à la justice américaine son piratage géant et organisé de centaines de cartes bleues sur toute la planète.

Il est inconnu du grand public mais vénéré par les hackers du monde entier. Vladislav Anatolievich Horohorin, alias «BadB» ou «Vlad H» était l'un des cinq cybercirminels les plus recherchés par la CIA et le FBI. Pour la police américaine, ce hacker à la double nationalité israélienne et ukrainienne, serait même mêlé de près ou de loin à la plupart des intrusions de hackers dans des banques ou des grandes entreprises. Arrêté à Nice en août 2010, il est incarcéré depuis un an à la prison de Luynes dans les Bouches-du-Rhône et devrait être extradé d'un jour à l'autre vers les États-Unis.

Ce hacker, qui est considéré comme l'un des plus gros trafiquants de cartes bancaires de la planète, avait ouvert un véritable supermarché virtuel du piratage des cartes bancaires, du réencodage de leurs données et de ventes de coordonnées bancaires. Sur les différents sites ou forums qu'il animait, les escrocs du monde entier venaient échanger leurs idées et leurs

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant