Le roi de la vodka Belvédère veut sauver sa couronne

le
0
INFOGRAPHIE - Le sort de l'entreprise bourguignonne de vins et spiritueux en redressement judiciaire se joue lors de l'assemblée générale du 12 février. Il est en grande partie entre les mains de l'acteur Bruce Willis.

Hôtel Four Seasons, Beverly Hills. Douzième étage. L'agitation est digne de cette scène du film Coup de foudre à Notting Hill, lorsque Hugh Grant se fait passer pour un journaliste afin d'approcher Julia Roberts. Sauf que la star révélée au détour d'un couloir, c'est Bruce Willis.

Et l'intrus qui perturbe la chorégraphie minutée entourant la promotion de Die Hard 5, c'est Christophe Trylinski, le PDG polonais de Belvédère, une entreprise bourguignonne de vins et spiritueux en redressement judiciaire. Casting improbable, pourtant la star planétaire tombe dans les bras de son «buddy». Lequel n'en mène pas bien large, malgré sa carrure d'armoire à glace.

Certes, cela fait plus d'un an que Belvédère, dont les finan...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant