Le roi d'Espagne va recevoir à nouveau les chefs de partis

le
0
    MADRID, 12 avril (Reuters) - Le roi Felipe va prochainement 
s'entretenir avec les dirigeants des partis politiques espagnols 
dans le but d'encourager la formation d'une coalition 
gouvernementale et d'éviter la convocation d'élections 
législatives anticipées, a fait savoir mardi le palais royal. 
    Felipe a déjà présidé sans succès à deux séances de 
discussions depuis les élections législatives du 20 décembre qui 
ont marqué la fin du bipartisme en Espagne et accouché d'un 
Parlement sans majorité. 
    Ses entretiens en tête-à-tête auront lieu les 25 et 26 
avril. 
    Si les partis ne parviennent pas à s'entendre d'ici le 2 
mai, le Parlement sera dissous et les Espagnols retourneront aux 
urnes, probablement à la fin juin. Mais les sondages indiquent 
que le parlement issu de ces nouvelles élections serait tout 
autant fragmenté. 
    Les négociations impliquent principalement trois formations, 
le PSOE (Parti socialiste espagnol), le parti de gauche radicale 
Podemos et le parti centriste libéral Ciudadanos. 
    Le Parti populaire (conservateur) du président du 
gouvernement sortant Mariano Rajoy a été mis sur la touche après 
avoir perdu sa majorité, conséquence de sa politique d'austérité 
et de scandales de corruption. 
 
 (Angus Berwick, Blanca Rodriguez; Jean-Stéphane Brosse pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux