Le roi d'Espagne présente des excuses pour son safari

le
0
Le roi d'Espagne présente des excuses pour son safari
Le roi d'Espagne présente des excuses pour son safari

MADRID (Reuters) - Le roi Juan Carlos a présenté mercredi des excuses pour s'être lancé dans une chasse à l'éléphant au Botswana, qui a entraîné une polémique en Espagne au moment où le pays est touché par une grave crise économique et un très fort taux de chômage.

"J'ai fait une erreur. Cela ne se reproduira plus", a déclaré le roi d'Espagne à sa sortie de l'hôpital de Madrid où il était soigné pour une fracture de la hanche dont il a été victime vendredi dernier au Botswana.

Cette blessure et le rapatriement d'urgence du monarque âgé de 74 ans ont rendu public le voyage et son coût estimé entre 30.000 et 45.000 euros par la presse espagnole.

La facture a d'autant plus choqué que Juan Carlos avait demandé à Noël aux dirigeants espagnols de donner l'exemple dans un pays marqué par l'austérité, où le taux de chômage atteint 50% chez les moins de 25 ans.

La Maison royale a déjà dû publier ses comptes après l'inculpation en décembre 2011 du gendre de Juan Carlos dans une affaire de corruption.

L'affaire du safari touche cette fois directement le roi, dont la popularité est jusqu'à maintenant restée élevée dans les sondages, en particulier en raison de son soutien à la démocratie dans les années qui ont suivi la fin du franquisme.

Paul Day et Julien Toyer, Julien Dury pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant