Le Robbie des Bois

le
0
Le Robbie des Bois
Le Robbie des Bois

La "Green army" s'apprête à dire adieu à son idole. Ce soir à 20h45 face à Oman, Robbie Keane mettra fin à dix-huit ans de carrière en équipe nationale. Avec 67 buts en 145 matchs, il est le meilleur buteur de l'histoire de la sélection irlandaise, et le joueur le plus capé. Pour tenter d'expliquer une partie de ses statistiques, il faut se rendre à Dublin, et plus précisément dans le Sud, entre Tallaght et Crumlin. C'est ici qu'il a fait ses premiers pas balle au pied et martyrisé ses premières défenses avec le maillot du Crumlin United. Là où tout a commencé.

Dublin, lundi 29 août, 17 heures. La circulation est comme tous les jours à cette heure-ci dense, voire très dense. Vouloir se rendre dans le quartier Crumlin depuis le centre-ville en bus devient presque mission impossible. Il faudrait prendre le bus 27 ou 151, selon Google Maps. "Des conneries, pour un agent de la RATP locale. Mieux vaut trouver le numéro 150." "Ce n'est pas vrai", répond un autre, qui nous assure que le 48 est de loin le meilleur. Une décision s'impose alors : prendre un taxi.

Entre deux quartiers populaires coule un fleuve


Après plusieurs minutes passées à tenter de doubler les bus et les camions en longeant le Liffey, le chauffeur ne peut se retenir de poser sa question : "Mais qu'est-ce que vous, Français, allez faire à Crumlin ?" Alors on lui explique. La simple évocation du nom de Robbie Keane dessine un large sourire sur son visage. "Quel joueur, quel respect j'ai pour lui ! Quand vous voyez d'où il vient et ce qu'il est devenu, on ne peut que respecter." Il se lance dans une description du Tallaght des années 90, là où vivait Robbie Keane quand il n'était pas encore un adolescent. Un quartier très pauvre selon lui, gangrené par le chômage et le trafic de drogue. Mais depuis son essai, brillamment validé, au Crumlin United à l'âge de douze ans, l'actuel attaquant du Los Angeles Galaxy avait pris l'habitude d'écourter ses séjours à Tallaght pour se rendre plusieurs fois par semaine à Crumlin, plus au centre. "C'est également un quartier très populaire, spécial, car très différent du reste de la ville. Vous allez voir, on a presque l'impression d'être dans un petit village. Tous les gens se connaissent", explique Mark, taxi driver.

Genial et arrogant


Une fois arrivé là-bas, un guide particulier nous attend : Larry Fox. Celui qui a repéré Robbie Keane à douze ans et qui l'a conduit jusqu'à son premier club professionnel. Lui est partagé entre la nostalgie et la fierté. "Tout s'arrête mercredi, c'est étrange quand même", soupire-t-il. Il démarre sa voiture et nous conduit au centre d'entraînement, pour voir la pelouse où il a repéré l'ancien capitaine de l'Irlande un jour de juillet 1992. On traverse alors un quartier, fait de maisons en briques, qui donne…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant