Le risque terroriste en partie «mis en scène», selon Royal

le
0
Pour l'élue socialiste, le «hasard» entre les révélations sur une menace d'attentat en France et les mouvements sociaux n'est pas fortuit.

Ségolène Royal met les pieds dans le plat. Dans un entretien dimanche au Parisien, la présidente PS de la région Poitou-Charentes estime qu'«il y a une part de mise en scène» dans les avertissements du gouvernement sur le risque d'attentat en France.

«Les Français ne sont pas dupes», ajoute l'ex-candidate socialiste à la présidentielle, qui juge l'attitude du gouvernement «dangereuse». «La lutte contre le terrorisme est une action sérieuse et discrète, incompatible avec l'annonce de pics d'alerte...comme par hasard pendant les mouvements sociaux».

Avant elle,le patron des députés PS Jean-Marc Ayrault avait jugé la semaine dernière que «le soupçon de manipulation politique demeure». De son côté, la présidente de la région Poitou-Charentes appuie la demande d'information aux chefs de partis formulée par la numéro un du PS Martine Aubry: «S'il y a des choses graves qui se préparent, la moindre des choses serait d'en informer l'opposition».

 

Appel à l'u...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant