Le risque des antalgiques pendant la grossesse

le
0
Certains médicaments, comme l'aspirine ou l'ibuprofène, pris par une femme enceinte altéreraient la fertilité des f?tus mâles.

Depuis des années, une baisse des spermatozoïdes est mise en évidence dans certains pays, en particulier en Finlande, mais aussi dans certaines villes de France, notamment à Paris. Un nombre un peu plus élevé de malformations génitales comme des cryptorchidies (absence de descente totale ou partielle du testicule dans les bourses chez le petit garçon) a également été décrit partout dans les pays industrialisés. Enfin le cancer du testicule serait en augmentation dans les mêmes zones. La cause précise de ces phénomènes encore mal documentés n'est pas connue, même si l'usage de pesticides et autres produits chimiques a été pointé du doigt. Aujourd'hui la revue Human Reproduction publie les résultats de travaux menés au Danemark, en Finlande et en France qui permettent de suspecter le rôle des médicaments antalgiques pris par la mère pendant la grossesse.

Ainsi, selon ces recherches, le fait d'avoir pris pendant plus de deux semaines lors du premier ou du deuxiü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant