Le risque de grève plane sur Escondida

le
0

(Commodesk) Après plus de trois semaines de discussions, les mineurs syndiqués d'Escondida, au Chili, refusent toujours les propositions de la direction. Le 24 décembre, le syndicat numéro 1 des travailleurs de la mine de cuivre a annoncé qu'il refusait les augmentations proposées par BHP Billiton, jugées trop faibles, faisant craindre une grève générale.

Les mineurs ont jusqu'en juillet 2013 pour trouver un accord avec la direction. Toute grève préalable serait illégale selon la loi chilienne. Entre janvier et septembre de cette année, la production de la mine s'élevait à 787.000 tonnes de cuivre, en hausse de 31,6% par rapport à la même période l'année dernière.

Escondida est la plus grande mine de cuivre du monde, l'arrêt de sa production, même pour quelques jours, impacterait le marché mondial. En août 2011, une grève de deux semaines avait coûté 400 millions de dollars à BHP et avait participé à la chute de production de la mine (-25% entre 2010 et 2011).

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant