« Le risque de faillite des banques n'est pas envisageable » Thibault Prebay, Financière Arbevel

le
14

Thibault Prebay, directeur général adjoint chez Financière Arbevel, souligne que les banques pâtissent surtout de la forte réglementation qui pèse sur leurs marges. La situation n'est pas la même qu'en 2008 note le gérant, qui ajoute que l'on cherche à se faire peur sur les marchés.
Thibault Prebay, directeur général adjoint chez Financière Arbevel, était l'invité de Lucie Morlot dans Direct Marchés.

Copyright (c) 2016 www.TVFinance.fr


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • titide12 le vendredi 12 fév 2016 à 00:41

    tout çà n'est que de la manipulation;à un certain niveau çà remontera:on voit çà régulièrement à la bourse !!

  • M7530382 le jeudi 11 fév 2016 à 22:14

    faudrait faire comme ce pays pas si lointain qui a refuse de renflouer les banquiers en 2008 et qui les a fichu en taule.....

  • skiper22 le jeudi 11 fév 2016 à 21:58

    L'immobilier un outil productif ? LOL, très drole !

  • j.sallio le jeudi 11 fév 2016 à 21:32

    A l'heure d'aujourd'hui il faut liquider les assurances-vies, et laisser le moins d'argent possible entre les mains de son banquier.En investissant dans l'immobilier, vous faites travailler un outil productif et contribuez à faire travailler un maillon de l'économie en générant un PIB. Chez les banques vous contribuez à des comportements malsains.

  • j.sallio le jeudi 11 fév 2016 à 21:27

    Devant des dettes d'état, les banques risques d'en faire les frais, car elles détiennent des OPCV et des OAT dans leurs bilans. Et si l'état fait défaut une réaction en chaîne pourrait arriver

  • j.sallio le jeudi 11 fév 2016 à 21:24

    Il fait parti de la grande famille des banksters, et ils sont solidaires dans leurs erreurs car c'est le fruit des banques qui leurs verse leurs salaires.Alors si les vannes s'assèchent ils perdent tout

  • j.sallio le jeudi 11 fév 2016 à 21:22

    Si nous ne laissons plus notre argent entre les mains de banquier, que nous n'ouvrons pas de comptes, comment vont-ils pouvoir percevoir des frais de tenue de compte. Pas de cash = pas de frais de tenue de compteLes conseilleurs ne sont pas les payeurs, et quand ils vous aurons vider vos comptes pour compenser un défaut des banques, version chypriote, ils ne viendront pas confirmer la protection de vos comptes.La déchéance bancaire risque d'arriver si leurs modèles économiques ne se modern

  • guerber3 le jeudi 11 fév 2016 à 19:42

    Les faux monnayeurs envoient leur P.Q. quand c' est nécessaire, mais leur système pour.ri est mort...!!!

  • scred le jeudi 11 fév 2016 à 19:10

    âne a liste

  • zemmour- le jeudi 11 fév 2016 à 17:45

    Débiter autant de bêtises avec une telle assise est stupéfiant !