Le risque de contagion de la crise grecque est faible, pense S&P

le
0

BERLIN, 11 février (Reuters) - Le risque de contagion de la crise grecque au reste de la zone euro est faible, déclare le responsable de la notation des dettes souveraines au sein de l'agence Standard & Poor's, cité mercredi par un journal allemand. "La prime de risque sur la Grèce a une nouvelle fois augmenté de façon spectaculaire récemment mais la panique ne s'est pas propagée aux autres anciens pays de la crise. Le risque de contagion ne semble en fait pas si grand que ça", dit Moritz Kraemer au Börsen-Zeitung. Si les risques associés à la sortie d'un pays de la zone euro lui paraissent difficiles à prévoir, Moritz Kraemer laisse entendre que la zone euro pourrait surmonter un tel scénario avec la Grèce. "L'économie de la Grèce est très faible", juge-t-il. Si la dette de la Grèce devait être effacée, cela n'aurait pas nécessairement de conséquences négatives sur la note souveraine de ses créanciers, ajoute Moritz Kraemer. "Contrairement à la perception du public, l'ampleur de l'exposition n'est pas du tout si grande au regard de la puissance économique des créanciers", dit-il. Pour l'Allemagne par exemple, les sommes dépensées pour sauver les banques allemandes lors de la crise financière sont nettement supérieures à tout l'argent prêté à la Grèce. L'absence de conséquence d'un effacement de la dette grecque renforce la position des créanciers dans les négociations en cours entre le nouveau gouvernement d'Alexis Tsipras et ses partenaires européens, considère Moritz Kraemer. A ses yeux, abandonner l'euro serait en revanche "dévastateur" pour la Grèce, d'autant qu'elle dépend plus que tout autre pays de la zone de ses importations et ne serait plus en mesure avec sa propre monnaie de financer intégralement des achats essentiels comme l'énergie, les médicaments ou la nourriture. "La population pourrait devoir subir toutes les privations dont elle pensait qu'elles appartenaient désormais au passé", dit Moritz Kraemer. (Michelle Martin; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux