Le risque d'un nouveau Fukushima plane sur le Japon

le
0
Le rapport dresse un état des lieux inquiétant du parc nucléaire japonais
Le rapport dresse un état des lieux inquiétant du parc nucléaire japonais
Un rapport qui pourrait être lourd de conséquences révèle que les centrales nucléaires japonaises ne sont pas préparées à une nouvelle catastrophe naturelle.



Alors que la réouverture récente d'une plage non loin de la centrale accidentée de Fukushima Daiichi devait servir à calmer les esprits chauffés à blanc par la catastrophe nucléaire de mars 2011, qui au demeurant n'a pas fini de faire parler d'elle, les auteurs d'un rapport commandé par le gouvernement japonais de Yoshihiko Noda ont émis de vives réserves quant à la résistance des autres réacteurs du pays à d'éventuelles catastrophes nucléaires. Ils ont d'une façon générale brossé un portrait peu reluisant des organismes de réglementation et des exploitants des centrales nucléaires. Du pain béni pour les militants antinucléaires, qui pourraient retourner cette étude à leur avantage après le redémarrage de deux turbines dans la centrale d'Ohi et avant l'annonce le mois prochain de la stratégie énergétique gouvernementale.

Les auteurs ont en effet estimé que les mesures de sécurité prises pour protéger les centrales nucléaires du pays sont insuffisantes dans le cadre d'une catastrophe « complexe », comme celle qui a frappé l'unité de Fukushima-Daiichi, doublée d'une erreur humaine. « Nous comprenons que les mesures de sécurité immédiates seront plus détaillées et se concrétiseront dans l'avenir. Mais nous exhortons les personnes concerné
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant