Le revenu universel versé à tous va-t-il voir le jour en France ?

le
12

Dimanche 5 juin, en Suisse, 77 % des votants ont rejeté l'idée de créer un revenu universel de base - une même somme, versée à tous, sans condition. N'empêche, elle continue à faire son chemin ici, et c'est le moment d'entrer dans le vif du sujet, estime le philosophe Gaspard Koenig. Le think-tank libéral qu'il a fondé, Génération libre, milite activement pour l'instauration d'un revenu universel en France et a contribué à faire émerger le sujet dans le débat public. Entretien.

L'Express.fr-VotreArgent : Le "non" suisse a-t-il brisé l'élan autour du revenu universel ?

Gaspard Koenig : Si j'avais voté en Suisse, j'aurais probablement aussi dit non. Car si la question était bien posée - il s'agissait de dire "oui" ou "non" au principe d'instaurer un revenu de base inconditionnel - l'erreur des partisans du "oui" a été d'avancer pendant la campagne un montant très élevé : 2500 francs suisses (environ 2300 euros) mensuels par citoyen. Et sans mécanisme de financement clair. Vu les sommes en jeu et le financement boiteux, je comprends que les Suisses se soient montrés prudents.

Mais non, l'élan n'est pas brisé. Même l'association suisse qui a porté la campagne du "oui" est plutôt contente d'avoir convaincu plus d'un électeur sur 5 sur une proposition qualifiée d'hurluberlue quand elle a émergé en 2013. Le vote a eu l'intérêt de lancer le débat dans le pays et ailleurs. Tous les regards sont désormais tournés vers la Finlande, où le gouvernement s'est engagé sérieusement à expérimenter le système dans les prochaines années. L'idée fait son chemin, progressivement.

L'Express.fr-VotreArgent : Comment expliquer la place qu'a prise cette idée ces derniers mois dans le débat ici ?

G.K. : Le rapport rendu en janvier par le Conseil national du numérique a été un cap. C'était la première fois que l'idée pointait dans un rapport officiel, remis au gouvernement. C'est...

lire la suite sur votreargent.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • akelacca il y a 9 mois

    hors, a l'inverse de la création monétaire actuelle, celle ci ne pourra pas être limité dans le temps. La masse monétaire augmentera donc de manière continue ce qui poussera tous les prix a la hausse.

  • akelacca il y a 9 mois

    Le revenu universel ne peut fonctionner que si l'on est prêt à une hyperinflation. En effet, le seul moyen de faire cela sans plomber totalement l'économie sera la création monétaire.

  • sibile il y a 9 mois

    à quoi bon se fatiguer à travailler si on est payé à ne rien faire ?

  • M7847994 il y a 9 mois

    Exacte yofa, car les 77% des Français ne comprennent rien en économie

  • yofa il y a 9 mois

    "sans mécanisme de financement clair. Vu les sommes en jeu et le financement boiteux, je comprends que les Suisses se soient montrés prudents."En France, 77% des votants auraient été pour.

  • indyta il y a 9 mois

    Abraham Linoln,assassiné,a declaré avec quelques autres visionnaires,l Etat sans l argent, qui appartient dorenavant ,apres un siecle de manip, a la sphere privée,n a plus de pouvoir.

  • indyta il y a 9 mois

    pertinent, ce billet.

  • indyta il y a 9 mois

    l assistanat?pas si sur.quand les hordes misereuses sans travail, a cause de cette fuite en avant crée par les tartempions cidessous visés,et sans argent,donc, viendront chez vous vous prendre ce qu ils n ont pas ,et plus,certains se diront alors que cette idee n est pas aussi saugrenue..mais peut etre qu il sera deja trop tard.

  • indyta il y a 9 mois

    l argent ,il y en a pour tout le monde,reel, ou virtuel...mais + de 90 %de cette richesse est dans la popoche de gus qui se comptent sur les doigts d une seule main...et en effet, ces tartempions en font une fin,enfin presque....tout pour eux, nada pour les autres.

  • troalic il y a 9 mois

    Génial !!