Le rêve américain des jeunes Parisiens

le
0
Le rêve américain des jeunes Parisiens
Le rêve américain des jeunes Parisiens

« Je suis très content du travail de l'équipe : celui des jeunes joueurs et des éléments expérimentés. » Comme à l'école des fans, Unai Emery a mis un 10 à tout le monde, à l'issue de la tournée américaine qui s'est achevée hier en début de matinée pour le PSG. Pourtant, après les dix jours d'entraînement et les victoires en amical du voyage parisien (3-1 contre l'Inter Milan et le Real Madrid, 4-0 contre Leicester), tous les joueurs n'ont pas emmagasiné le même crédit.

 

Ils ont marqué les esprits...

 

Assez paradoxalement, les joueurs en compétition ont souvent brillé. C'est notamment le cas de Kevin Trapp et Alphonse Areola. « Il n'y a pas de n o 1 ou de n o 2. L'un des deux jouera, mais il y aura beaucoup de matchs et de compétitions », estime Unai Emery, qui affirme ne pas avoir pris sa décision. Trapp a été impérial contre le Real Madrid, tout comme Areola contre Leicester, dans des styles un peu différents.

 

Chez les latéraux droits, Thomas Meunier a été assez bluffant après avoir découvert le PSG il y a seulement dix jours. Contre le Real Madrid, le Belge a inscrit un doublé. Face à Leicester, le défenseur a réalisé un grand pont dans la surface juste avant l'obtention d'un pénalty, puis il a adressé une passe décisive à Ikoné. On n'a pas eu beaucoup l'occasion de le voir défendre, mais il est une nouvelle arme offensive pour Paris. Son concurrent Serge Aurier a été élu homme du match contre l'Inter Milan en montrant de très belles choses en défense centrale. Une nouvelle page s'ouvre pour lui.

 

Les deux révélations de la tournée sont Jonathan Ikoné et Lorenzo Callegari, 18 ans. Le premier, ailier gauche, a disputé les trois rencontres et surtout brillé sur les deux dernières (deux buts, un pénalty obtenu). Alors que le natif de Bondy a failli partir à la Juventus Turin en fin de saison, il pourrait être l'un des jokers de la saison. Callegari, milieu ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant