Le rêve américain à l'épreuve du Congrès

le
0
Les démocrates tentent de passer le barrage républicain pour faire adopter un projet de loi légalisant quelque 2 millions de jeunes sans-papiers, sous certaines conditions.

Revêtus symboliquement de la toge et de la coiffe portées habituellement pour les cérémonies de remise de diplômes, une quinzaine de lycéens et étudiants latinos ont pris la place du prêtre près de l'autel et chantent en espagnol «Se puede!» avant de reprendre aussitôt en anglais «Yes we can!». L'humeur dans l'église Saint-Brigid de New York balance entre espoir et désillusion.

Environ un millier d'enfants d'immigrés illégaux et leur famille se sont réunis aujourd'hui pour réclamer le passage du Dream Act au Congrès où le vote s'annonce très serré. Dans tout le pays, les manifestations se multiplient.

Faute d'une réforme globale de l'immigration désormais pratiquement impossible à mener à bien avant la fin du mandat de Barack Obama, le Dream Act, plus restreint, propose de légaliser jusqu'à 2 millions de jeunes sur 12 millions de sans-papiers. Pour obtenir cette légalisation, ces jeunes doivent remplir plusieurs conditions: être arrivés illégalement

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant