Le retour de l'euro fort pénalise la reprise en Europe

le
0
À 1,38 dollar, la monnaie unique atteint son plus haut niveau depuis près de deux ans.Une mauvaise nouvelle pour les exportateurs du Vieux Continent. Un casse-tête pour la BCE.

«La reprise est là», proclamait le 14 Juillet François Hollande, englobant à la fois la France et l'Europe. Si les économistes préfèrent accompagner l'affirmation péremptoire du président de la République par un énorme point d'interrogation, les marchés des changes en semblent curieusement bien plus convaincus. L'euro n'est-il pas à nouveau la monnaie la plus solide du monde? Il n'a jamais été aussi haut vis-à-vis du dollar depuis pratiquement deux ans, approchant de jour en jour la barre fatidique de 1,40 dollar.

Normalement, la force d'une monnaie exprime la santé de son économie. Or, à l'évidence, le compte n'y est pas. La zone euro sort à peine de la récession et ses perspectives de croissance 2014 sont deux fois moins élevées que celle des États-Unis, selon les dernières prév...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant