Le retour dans l'ombre de Medvedev déçoit ses partisans

le
0
L'actuel chef du Kremlin prendrait la tête du futur gouvernement après les élections de décembre.

Par un tour de passe-passe qui rappelle les pratiques soviétiques, Dmitri Medvedev et Vladimir Poutine ont mis fin, ce week-end, au long suspense sur l'identité du probable futur président russe. L'actuel chef du Kremlin a offert à son mentor de récupérer la place qu'il lui avait confiée quatre ans plus tôt. En échange, Vladimir Poutine a demandé à son protégé de prendre la tête du gouvernement - fonction qu'il occupe aujourd'hui - et de descendre d'un cran dans l'ordre protocolaire. Dmitri Medvedev - qui n'a jamais été membre de la formation Russie unie - dirigera la liste du parti lors des élections parlementaires du 4 décembre. Bien que pris au dépourvu par cette annonce, le congrés des membres de Russie unie ont applaudi comme un seul homme à cette permutation politique, décidée dans le secret au plus haut sommet du pouvoir.

«Tout ceci me rappelle l'ère Brejnev lorsque les accords se concluaient derrière des portes fermées avant d'être soutenus et offi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant