Le retour d'Obama à la vie publique, pas à la politique

le
0
Barack Obama a participé à l'université de Chicago à une sorte de table ronde d?étudiants dans laquelle il était censé jouer le rôle de modérateur.
Barack Obama a participé à l'université de Chicago à une sorte de table ronde d?étudiants dans laquelle il était censé jouer le rôle de modérateur.

Il a commencé par la plaisanterie d'usage quand on prend la parole en public aux États-Unis : « Alors, s'est-il passé quelque chose depuis que je suis parti ? » Costume noir, chemise blanche ouverte sans cravate, le 44e président des États-Unis a choisi pour sa première apparition publique l'université où il a enseigné le droit constitutionnel. Une sorte de table ronde d'étudiants dans laquelle il était censé jouer le rôle de modérateur devant un public qui lui était largement acquis.

Mais ceux qui espéraient qu'il allait profiter de l'occasion pour attaquer ouvertement tout ce que Donald Trump, depuis qu'il lui a succédé, essaie, avec des fortunes diverses, de démonter point par point, ont été déçus. Pas un mot direct de critique à l'égard du nouveau locataire de la Maison-Blanche. Pas un seul encouragement à résister aux mesures décidées par Trump contre l'immigration, contre la protection de l'environnement ou pour tenter de détricoter l'Obamacare, la loi sur la santé, qui était pourtant ce dont l'ancien président était le plus fier.

Obama est un opposant furtif, comme on le dit des avions dont la forme et la texture ont vocation d'échapper aux radars ennemis, mais d'atteindre malgré tout leur objectif. En intervenant dans la discussion, en répondant aux questions parfois plus directes des étudiants, il leur a expliqué que son ambition était « d'aider les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant