Le retard de la récolte de sucre au Brésil avantage la Thaïlande

le
0

(Commodesk) Le retard pris dans la récolte brésilienne de sucre va avantager le 2e exportateur mondial, la Thaïlande.

La récolte est terminée en Thaïlande, et le pays est en mesure d'expédier 600.000 tonnes de sucre brut avant l'été, quand le sucre brésilien n'arrivera pas avant deux mois, souligne l'association des producteurs thaïlandais. Les Thaïlandais pourraient ainsi fournir 20% de la demande chinoise, rognant la part de marché du n°1 brésilien.  En 2010, le sucre brésilien couvrait 62% des quotas d'importation chinois, 1,2 million de tonnes sur un total de 1,76 million de tonnes

La récolte de sucre a été bonne cette année en Thaïlande,  10,2 millions de tonnes, dont 2,4 millions de tonnes destinées à la consommation locale. Il restera 7,8 millions de tonnes pour l'exportation (contre 7,2 millions de tonnes en 2010-2011).

L'an dernier, Bangkok a fourni 277.500 tonnes de sucre brut à la Chine, sur un total importé de 1,94 million de tonnes. La Chine aura besoin d'importer cette année 3,1 millions de tonnes de sucre brut (de novembre 2011 à octobre 2012), selon l'association internationale sucrière basée à Londres, ISO.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant