«Le ressentiment des Japonais s'exprime dans les livres»

le
0
INTERVIEW - Au Japon, plus de 150 ouvrages ont été publiés sur la catastrophe nucléaire de Fukushima.Certains sont devenus des best-sellers. Décryptage de ce succès avec Pierre Souyri, historien spécialiste du Japon.

lefigaro.fr. - Les livres les mieux vendus actuellement au Japon traitent de la crise nucléaire et dénoncent complaisance et connivence entre l'industrie atomique et l'Etat. De quoi ce succès est-il révélateur ?

Pierre SOUYRI. - Il y a dans les librairies japonaises un nombre pléthorique de publications sur la catastrophe nucléaire de Fukushima, le rôle de Tepco, les réactions du gouvernement, etc. Dans certaines librairies, il y a même un rayon «catastrophe nucléaire». Il faut savoir que les Japonais sont très friands de livres. Ils publient énormément, il n'est pas rare qu'un ouvrage français soit traduit et publié au Japon avant même sa parution en France. Mais les médias traditionnels japonais sont extrêmement peu portés sur l'analyse et la critique, ils ne produisent pas d'enquêtes. Le tirage des quotidiens a baissé depuis la catastrophe de Fukushima, alors qu'en pareil cas on s'attendrait à l'inverse. Les livres et Internet remplissent ce rôle d'anal

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant