Le respect de l'accord Opep et non-Opep à son plus haut en mai

le
0
    LONDRES, 20 juin (Reuters) - Le respect de l'accord de 
réduction de la production de pétrole par les pays de l'Opep et 
leurs alliés a atteint au mois de mai son plus haut niveau 
depuis l'entrée en vigueur de ce plan en janvier, à 106%, a 
indiqué mardi une source proche du dossier. 
    Les pays de l'Opep ont appliqué à 108% leurs engagements de 
réduction le mois dernier, tandis que les pays non-Opep les ont 
respectés à 100%, a précisé la source. Une autre source a 
confirmé que l'accord avait été globalement respecté à hauteur 
de 106%. 
    L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), la 
Russie et quelques autres producteurs ont signé fin 2016 un 
premier accord de baisse de 1,8 million de barils par jour (bpj) 
de leur production globale sur une période de six mois à partir 
du 1er janvier, dont 1,2 million de bpj environ pour l'Opep et 
600.000 bpj pour les producteurs hors-Opep.     
    L'Opep et ses alliés ont décidé le 25 mai de prolonger de 
neuf mois l'accord tel quel. Mais les cours du pétrole ont chuté 
lourdement depuis, l'offre étant restée largement excédentaire. 
    Le Brent de la mer du Nord  LCOc1  perd encore plus de 2% 
mardi à 16h40 GMT et se rapproche des 45 dollars le baril. 
    Avec la reprise de la production au Nigeria et en Libye, qui 
sont exemptés de toute réduction de leur production, certains 
responsables de l'Opep se demandent si cet accord est suffisant. 
    Les ministres de l'Energie, dont le ministre saoudien Khalil 
Al Falih, estiment cependant que le marché va dans le bon sens 
et qu'il lui faut simplement du temps pour retrouver 
l'équilibre. 
    Le comité technique chargé d'évaluer le respect de l'accord 
s'est réuni mardi au siège de l'Opep à Vienne.      
 
 (Equipe Opep de Reuters, Juliette Rouillon pour le service 
français, édité par Bertrand Boucey) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant