Le républicain Ryan pas prêt à ce stade à soutenir Trump

le
0
 (Actualisé avec réactions de Trump et du Comité national 
républicain § 7-8-9) 
    WASHINGTON, 6 mai (Reuters) - Le républicain Paul Ryan, 
président de la Chambre américaine des représentants, a déclaré 
jeudi ne pas être prêt, en l'état actuel des choses, à soutenir 
Donald Trump comme candidat du Grand Old Party à la 
présidentielle. 
    "Je n'y suis pas prêt, pas pour le moment", a-t-il dit dans 
une interview à la chaîne CNN. 
    Ryan, qui a ajouté qu'il espérait en venir à soutenir la 
candidature de Trump, s'exprimait pour la première fois en 
public depuis que les deux derniers adversaires de Donald Trump 
dans la primaire républicaine, Ted Cruz et John Kasich, se sont 
retirés de la course. 
    "J'espère soutenir notre candidat. J'espère soutenir 
pleinement sa candidature", a dit Ryan sur CNN, en ajoutant: 
"Pour le moment, je n'en suis pas là." 
    Paul Ryan a dit à CNN qu'il excluait d'accepter de devenir 
le candidat du Parti républicain à la présidentielle du 8 
novembre, en cas de négociations à la convention républicaine de 
Cleveland en juillet. Il a ajouté que Donald Trump obtiendrait 
l'investiture du Parti républicain parce qu'il la méritait. 
    "Si nous n'unifions pas la totalité des factions du parti, 
nous ne remporterons pas l'élection", a averti Paul Ryan lors de 
son interview, à propos de la présidentielle du 8 novembre, lors 
de laquelle le candidat républicain devrait être opposé à 
l'actuelle favorite du camp démocrate, à l'ex-secrétaire d'Etat 
Hillary Clinton. 
    Réagissant par communiqué, Trump a répliqué en affirmant que 
lui non plus n'était pas prêt à soutenir le programme de Ryan. 
"Peut-être pourrons-nous travailler ensemble à l'avenir et 
parvenir à un accord sur ce qui est le mieux pour le peuple 
américain", a ajouté le magnat de l'immobilier. 
    Sollicité pour une réaction, le Comité national républicain 
a indiqué de son côté que Ryan et Trump devraient se rencontrer 
rapidement.     
    "Seul un Parti républicain unifié sera en mesure de battre 
Hillary Clinton", a déclaré une porte-parole de la direction du 
parti. "Nous respectons l'opinion du président Ryan et nous 
croyons, puisque la primaire s'est terminée tôt, que nous aurons 
le temps de nous unifier", a ajouté Lindsay Walters. 
     
    VOIR AUSSI 
    LE POINT sur les primaires:  ID:nL8N15G1ZD  
    Le TABLEAU des primaires:  ID:nL8N15O2QW  
 
 (Mohammad Zargham; Eric Faye et Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant