Le report de l'entrée en Bourse de Deezer jette un froid

le
1
Un trader dans une salle de marchés à Paris. (© E. Piermont / AFP)
Un trader dans une salle de marchés à Paris. (© E. Piermont / AFP)

Deezer ne fera pas vibrer la place financière française, en tout cas, pas tout de suite : le groupe de streaming a annoncé reporter son introduction alors que l'opération était déjà très avancée. Cet ajournement est «une mauvaise nouvelle pour Deezer mais aussi sans doute pour la place de Paris», soulignent dans une note les stratégistes du courtier Aurel BGC.

Le groupe d'écoute de musique à la demande sur Internet avait l'ambition de lever 300 millions d'euros à l'occasion du premier plongeon dans le grand bain de la Bourse d'une entreprise de ce secteur, pour une valorisation envisagée de plus d'un milliard d'euros.

Ce report a beaucoup surpris d'autant qu'il est relativement rare qu'une société abandonne son projet si tard dans le processus, à savoir le jour de la fin de la période de souscription à l'offre et à la veille de la première cotation. «Nous sommes très déçus quand une entreprise reporte son introduction en Bourse à la dernière minute», note Eric Forest, le président d'EnterNext, entité dédiée aux PME-ETI au sein de l'opérateur boursier Euronext.

La société semble avoir échoué dans sa tentative du fait d'un retournement de l'environnement de marché, lié à la fois à la réception difficile d'introductions en Bourse aux Etats-Unis et en Europe et à de mauvaises nouvelles dans le secteur. Dans

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • stricot le mercredi 28 oct 2015 à 15:47

    BNP Paribas and Bank of America Merrill Lynch are managing the listing, along with Citigroup and Societe Generale.