Le report d'un projet pénalise Technip

le
0
Terminal de chargement du site de LNG onshore de Woodside. (© Woodside)
Terminal de chargement du site de LNG onshore de Woodside. (© Woodside)

Alors que Technip voit son carnet de commandes baisser lentement mais surement, un intéressant projet sur lequel il était bien placé vient d’être «reporté» par le pétrolier en charge de l’opérer. Pour Woodside et ses partenaires (dont Shell et BP), Technip avait en effet remporté, en juillet 2015, un contrat d’ingénierie d’avant projet détaillé portant sur la construction de trois unités flottantes de liquéfaction de gaz naturel (FLNG) au large de l’Australie.

Surtout, le groupe s’était vu confier la construction, la fourniture d’équipement et l’installation de ces trois FLNG, à condition que la «décision finale d’investissement» soit prise par les donneurs d’ordre. C’est justement cette décision qui vient d’être repoussée par Woodside en raison de la dégradation de l’environnement de marché.

Une déception pour le groupe

Technip voit donc une importante opportunité s’éloigner. L’investissement requis pour la totalité du projet était en effet estimé à 40 milliards de dollars. Le français est leader sur la construction de FLNG avec deux contrats en cours de réalisation pour Petronas et Shell (Prelude).

Cette suspension de projet est sans aucun doute une déception pour le groupe de Thierry Pilenko. Le 23 mars, le titre s’est ainsi replié de près de 3% en cours de séance. Elle n’a cependant aucun impact sur les perspectives 2016 communiquées par les dirigeants,

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant