Le renseignement américain contraint d'avoir recours à des sociétés privées

le
0
Pour lutter contre le terrorisme après le 11-Septembre, les États-Unis font appel à de nombreuses entreprises. Elles salarient aujourd'hui 21% des personnes ayant accès aux données confidentielles du gouvernement. » Ed Snowden, le «lanceur d'alerte» a disparu

Booz Allen Hamilton n'est que l'une des nombreuses sociétés privées qui travaillent pour les renseignements américains. Mais elle est celle par qui le scandale est arrivé, depuis que l'un de ses employés, Edward Snowden, a révélé l'existence de deux programmes de surveillance mis en place par les services secrets américains. Leur nombre exact est inconnu, l'administration américaine ne communique pas sur le sujet. Le Washington Post, qui leur a consacré une longue enquête en 2010, estimait que pas moins de 1931 entreprises à travers les États-Unis étaient sous contrat avec l'une des 16 agences américaines de renseignements.

Et ce marché est en plein expansion. En témoignent les bénéfices ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant