Le renouvellement, ce n'est pas maintenant !

le
0
Nicolas Sarkozy, ancien président de la République, pourrait se représenter à l'élection présidentielle en 2017.
Nicolas Sarkozy, ancien président de la République, pourrait se représenter à l'élection présidentielle en 2017.

France Inter : Vous estimez ce matin que la classe politique française a décidément bien du mal à se renouveler...

Charlotte Chaffanjon : Oui. Voyez la journée d'hier. On commence avec le grand come-back de François Bayrou. Le mariage entre son MoDem et l'UDI de Jean-Louis Borloo, c'était un peu la renaissance de l'UDF. On s'attendait presque à voir Valéry Giscard d'Estaing officier la cérémonie. Et puis, le soir, Direct 8 a diffusé un documentaire sur Nicolas Sarkozy qui nous a plongés au coeur de la campagne de 2012. Mais Nicolas Sarkozy n'est pas vraiment un revenant... C'est vrai, il n'a jamais quitté la scène. Pas toujours pour des raisons positives. Je pense à l'affaire Bettencourt ou à l'affaire Tapie. Et puis, ses comptes de campagne mal ficelés ont coûté 11 millions d'euros à l'UMP ! Mais ce n'est pas ça qui stoppe une carrière politique en France. Au contraire : Sarkozy apparaît comme le sauveur d'une droite à la dérive. C'est magique ! Et le plus savoureux, c'est que c'est lui qui était le plus sage au soir de sa défaite. Nicolas Sarkozy avait parlé à Édouard Balladur et à Carla Bruni le 6 mai 2012. Des propos diffusés hier soir sur D8 : "Le recours, je n'y crois pas, ça n'existe pas. Et puis alors, ça vous fout la vie en l'air !" Un an et demi après, oubliées les belles paroles ! Il fera tout pour être candidat en 2017. Imaginez, c'est comme si, aux États-Unis, George Bush s'était présenté face...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant