Le rendement du Bund a peut-être touché un plancher

le
0
    * Les banques réajustent leurs prévisions 
    * Le sentiment envers les obligations devient négatif 
    * Graphique : les prévisions pour le rendement du 10 ans http://tmsnrt.rs/2ek8K0q 
 
    par Dhara Ranasinghe 
    LONDRES, 19 octobre (Reuters) - A en croire les ajustements 
des prévisions de plusieurs banques, les rendements obligataires 
allemands ont peut-être touché un plancher, les investisseurs 
ayant revu leurs scénarios pour l'évolution de l'inflation et 
des politiques monétaires des banques centrales. 
    Les nouvelles prévisions reflètent avant tout le sentiment 
que la Banque centrale européenne s'apprête à renoncer aux 
limites qu'elle s'était elle-même fixées pour ses rachats 
d'obligations. De nouveaux titres deviendront ainsi éligibles au 
QE, son programme d'assouplissement quantitatif, et la demande 
pour ceux actuellement rachetés baissera en conséquence. 
    Le Bund à 10 ans, référence du marché obligataire européen, 
a vu son rendement remonter d'environ 15 points de base depuis 
le début du mois sous l'effet conjugué de la baisse des "gilts" 
britanniques, de la hausse des cours du pétrole, des 
anticipations de hausse des taux aux Etats-Unis et de la crainte 
d'un ralentissement ("tapering") du QE de la BCE. 
    Après avoir touché des plus bas records à peine au-dessus de 
1,25%, la mesure la plus suivie des anticipations d'inflation à 
long terme dans la zone euro  EUIL5YF5Y=R  a rebondi à 1,44%, 
encore à distance de l'objectif de la BCE d'un rythme d'un peu 
moins de 2% mais à son plus haut depuis le début juin.   
    Le rendement du Bund est parallèlement remonté à 0,02% 
 DE10YT=TWEB , s'éloignant de son plus bas historique de -0,20% 
touché en juillet, quand les marchés avaient connu un accès de 
volatilité suite au vote britannique du 23 juin en faveur du 
Brexit. 
    Les révisions en cascade des prévisions des banques donnent 
à penser que les marchés d'obligations souveraines arriveront 
bientôt au bout de leurs 35 années de vaches grasses. 
    Rabobank, qui après le référendum britannique voyait le 
rendement du Bund tomber jusqu'à -0,3%, s'attend maintenant à ce 
qu'il finisse l'année à 0,1%, au lieu d'une prévision précédente 
de zéro.  
     
    LA TRAJECTOIRE DE LA COURBE DES RENDEMENTS DEVRAIT ÉVOLUER 
    "On reste positif à long terme sur le marché obligataire car 
les perspectives pour la croissance mondiale restent fragiles, 
mais il y a beaucoup de vents contraires en ce moment", explique 
Richard McGuire, responsable de la stratégie taux de la banque 
néerlandaise. 
    Mizuho et DZ Bank prévoient un rendement du Bund autour de 
zéro en fin d'année et non plus en territoire négatif; Société 
générale a réajusté fin septembre sa prévision à -0,10% pour la 
fin de l'année, au lieu de -0,25%, et s'attend à une poursuite 
de cette tendance l'an prochain. 
    Dans une note publiée après le vote en faveur du Brexit, 
SocGen avait évoqué une marge entre -0,25% et -0,45% pour le 
rendement du Bund. 
    Le consensus établi par Reuters est de 0% pour la fin de 
l'année. (Données détaillées: reuters://realtime/verb=Open/url=cpurl://apps.cp./Apps/mm-bondyield-polls?s=AL&st=G) 
    Ce réajustement des prévisions s'explique par la possibilité 
de voir la BCE modifier le cadre de son programme de rachat 
d'actifs à sa réunion monétaire de décembre. 
    Pour l'instant, le QE est limité à l'achat d'obligations 
gouvernementales portant un rendement inférieur au taux de 
facilité des dépôts. Revenir sur cette règle aurait pour effet 
d'augmenter le nombre d'obligations éligibles au programme et 
réduirait donc la pression baissière sur les rendements. 
    "Jusqu'ici on n'intégrait pas (dans les prévisions) le fait 
que la BCE puisse acheter des obligations sous le taux de 
dépôts", dit Peter Chatwell, en charge de la stratégie taux en 
Europe pour la banque japonaise Mizuho. 
    "Cette probabilité s'est accrue et cela nous oblige à 
regarder la trajectoire de la courbe des rendements, qui 
pourrait se pentifier", ajoute-t-il en n'excluant pas un 
rendement du Bund à 0,2% dans un mois. 
 
 (Véronique Tison pour le service français, édité par Marc 
Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux