Le remboursement des lunettes sera limité à 450 euros dès 2015

le
8

Selon Les Echos, le texte - une nouvelle mouture, la première ayant suscité une levée de boucliers - ne prévoirait plus l'abaissement progressif de la prise en charge par les mutuelles à 300 euros en 2018.

Le gouvernement aurait-il cédé face aux opticiens? Selon Les Echos, le remboursement des lunettes à verres simples par les mutuelles serait uniquement limité à 450 euros à partir de 2015, le gouvernement ayant abandonné l'idée d'abaisser progressivement ce plafond jusqu'en 2018. Afin de limiter la flambée des prix et des dépenses dans ce secteur, le gouvernement a décidé de s'attaquer à la prise en charge des mutuelles en plafonnant le montant de leur remboursement. Un premier texte dévoilé en mars dernier avait provoqué un tollé chez les professionnels de l'optique.

Les contrats des complémentaires santé (mutuelles, assurances et institutions de prévoyance) devront également proposer un remboursement minimum de 50 euros pour des lunettes à verres simples. Pour les verres complexes, la prise en charge minimum est prévue à 200 euros, et le plafond à 700 euros. «C'est un bon équilibre. Cela permettra de réguler le marché tout en préservant un secteur industriel important», estime-t-on au sein du gouvernement. La prise en charge des lunettes sera également limitée à une paire tous les deux ans, exception faite des enfants et en cas d'évolution de la vue.

Ces montants maximum doivent s'appliquer aux seuls contrats «responsables» des complémentaires. Instaurés en 2004, ces contrats doivent remplir un certain nombre de critères éthiques en échange d'une fiscalité allégée. Mais ils représentent désormais la quasi-totalité des contrats (90%) car les critères sont peu sélectifs. Le ministère de la Santé a engagé début mars une concertation avec différents acteurs sur ce sujet. Interrogé par l'AFP, le ministère a souligné jeudi soir que la concertation était «toujours en cours» et que les arbitrages n'étaient «pas encore pris».

Plafonnement du remboursement des dépassements d'honoraires

Par ailleurs, selon Les Echos, le remboursement des dépassements tarifaires des médecins par les complémentaires santé sera limité. Après une période transitoire de deux ans, les honoraires ne pourraient être pris en charge que dans la limite de deux fois le «tarif sécu», soit deux fois 28 euros, pour les médecins n'ayant pas signé le contrat d'accès aux soins, écrit le journal.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fgino le vendredi 9 mai 2014 à 14:21

    que vient faire le gvt dans cette affaire ? faites comme moi passez vous de mutuelle et faites une cagnotte avec l'argent des primes non payées !!

  • faites_c le vendredi 9 mai 2014 à 11:53

    Je ne vois vraiment pas de quoi se mêle le gouvernement puisque ce n'est pas lui qui paye et/ou subventionne les mutuelles et que le déficit éventuel de celles-ci n'est pas pris en compte dans les déficits de l'état! Par contre, curieusement, l'état n'intervient pas sur les prix pour lesquels il a 100% de responsabilités comme les taxes et autres impôts qui nous sont imposés! Là ce n'est absolument pas scandaleux que cela augmente!!!

  • faites_c le vendredi 9 mai 2014 à 11:50

    Personnellement, je compte bien demander à mes représentants de revoir le contrat avec la mutuelle puisque celui-ci est obligatoire afin que l'on supprime la garantie lunettes qui n'a plus aucun intérêt.

  • heimdal le vendredi 9 mai 2014 à 11:01

    Il reste à s'attaquer au dentistes qui sont des revendeurs de dents artificielles .Il est normal que leur acte de chirurgie soit facturé à la hauteur mais pas la pièce de rechange .

  • heimdal le vendredi 9 mai 2014 à 10:46

    Non seulement tu seras moins bien remboursé à cotisations égales ,non seulement la mutuelle est parfois obligatoire dans certaines entreprises et le tôlier ne te permet pas de choisir et au final la participation du CE ou du patron est fiscalisée .Le kolkhoze total !

  • 11881561 le vendredi 9 mai 2014 à 10:10

    Donc DIMINUTION DES COTISATIONS MUTUELLES ????????????????

  • sidelcr le vendredi 9 mai 2014 à 09:59

    "réguler le marché tout en préservant un secteur industriel important», estime-t-on au sein du gouvernement" Tiens ! nouvelle fonction de la sécu & mutuelle , on devrait donc pouvoir ôter le montant des muts sur sa déclaration d'impôts .

  • blbryvsg le vendredi 9 mai 2014 à 09:03

    Cela dit, quand on voit tous les politiques cra.puleux qui défilent sur le petit écran pour nous sucer nos revenus afin de se construire une vie de nabab ... Ne vaut-il pas mieux parfois d'être aveugle ?