Le remaniement pourrait avoir lieu dès mercredi

le
0
INFO LE FIGARO - Si Christine Lagarde est nommée au FMI, Nicolas Sarkozy est déterminé à la remplacer au plus vite. Bruno Le Maire serait revenu dans la course pour Bercy. Des centristes et des sarkozystes, dont David Douillet, devraient par ailleurs faire leur entrée au gouvernement.

Nicolas Sarkozy est déterminé à aller vite. Si Christine Lagarde est nommée à la tête du FMI, le chef de l'État devrait - selon nos informations - tourner la page immédiatement, en remaniant son équipe dans la foulée. Peut-être dès mercredi, avant que François Fillon ne s'envole pour l'Asie. Si la décision du FMI tardait à venir, le remplacement de Lagarde interviendrait nécessairement plus tard. Mais dans ce cas, pas avant le 4 juillet, au retour du premier ministre à Paris. Le président et le chef du gouvernement ont évoqué le sujet ensemble dimanche, en fin d'après-midi à l'Élysée, et ont avancé dans le casting.

Donné hors jeu ces derniers jours, au profit de Valérie Pécresse ou François Baroin, le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire revient dans la course. Une source proche du président confie qu'il tient très sérieusement la corde. «Sarkozy adore mettre les gens en concurrence, assure un familier de l'Élysée. Pareil casting aurait l'avantag

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant