Le régulateur suisse sanctionne UBS dans l'affaire du Libor

le
0
LE RÉGULATEUR SUISSE SANCTIONNE UBS DANS L'AFFAIRE DU LIBOR
LE RÉGULATEUR SUISSE SANCTIONNE UBS DANS L'AFFAIRE DU LIBOR

ZURICH (Reuters) - La Finma, l'autorité de surveillance des marchés financiers suisses, a annoncé mercredi qu'UBS avait gravement enfreint la législation locale des marchés financiers en manipulant les taux Libor et a confisqué des bénéfices d'un montant de 59 millions de francs suisses (49 million d'euros).

La Finma ajoute que la plus grande partie des demandes de traders d'UBS destinées à manipuler des taux d'intérêt ont été faites par un seul trader d'UBS qui travaillait à Tokyo de 2006 à 2009.

"En raison d'importantes lacunes dans les systèmes et les contrôles lors des communications du Libor au sein d'UBS, il n'a pas été possible de découvrir les prises d'influence illicites et la banque n'a donc pas pu réagir de manière adaptée", explique la Finma dans un communiqué.

UBS a fait savoir de son côté qu'en conséquence de ces décisions, elle enregistrera une perte nette pouvant atteindre 2,5 milliards de francs suisses (deux milliards d'euros) au quatrième trimestre.

Katarina Bart, Wilfried Exbrayat pour le service français, édité par Juliette Rouillon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant