Le régulateur chinois craint les retombées de l'affaire Hua Xia

le
0

PEKIN (Reuters) - Le régulateur bancaire chinois redoute que les déconvenues liées à un placement vendu par une filiale de Hua Xia Bank ne sapent la confiance des déposants, ont déclaré trois sources à Reuters vendredi.

La commission bancaire chinoise a toutefois décidé de sursoir à toute décision en la matière jusqu'à la conclusion d'une enquête de police, ont ajouté les sources.

Dans l'intervalle, des responsables de chaque banque chinoise seront convoqués aux fins de consultation sur la gestion du risque, ont encore dit les sources.

"Les affaires Hua Xia et Zhongding ont rendu le régulateur furieux. Il craint une crise de confiance envers les produits de gestion de fortune proposés par les banques chinoises. Il a mis en lumière certaines carences dans les procédures internes de gestion du risque des banques", a expliqué l'une des sources.

La commission bancaire n'a pas réagi à une demande de commentaire dans l'immédiat.

Les investisseurs se sont rué aux guichets de la succursale de Jiading de Hua Xia, dans un faubourg de Shanghaï, du fait que le Zhongding Wealth Investment Center n'avait pas honoré une échéance fixée au 26 novembre pour l'un des quatre produits de gestion de fortune qu'il proposait.

Il est clairement stipulé, dans les contrats de ces produits, que ni les intérêts ni le principal ne sont garantis mais les autorités de tutelle ont émis au moins cinq avertissements depuis mai sur ces placements de gestion de fortune, présentés comme un moyen de titriser certaines créances pour les retirer du bilan des établissements financiers.

Hua Xia, dont une partie du capital est détenue par Deutsche Bank, a fait savoir qu'une salariée de la succursale de Jiading vendait ces placements sans autorisation. Son époux conteste cette version. Dans l'intervalle, l'employée a été placée en garde à vue.

Hongmei Zhao et Lucy Hornby, Wilfrid Exbrayat pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant