Le régime syrien rongé de l'intérieur

le
0
En visite à Beyrouth, Laurent Fabius a annoncé «d'autres défections spectaculaires».

«D'après les informations que nous avons, d'autres défections spectaculaires se produisent» en Syrie, a déclaré jeudi soir le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius, en visite à Beyrouth. Le ministre français a rappelé la fuite, le 5 août, du premier ministre Riad Hijab et, avant lui, du général Manaf Tlass, ami personnel du président Bachar el-Assad. Selon lui, les futures défections annoncent «que le régime est en décomposition».

L'Armée syrienne libre (ASL) organisatrice de l'exfiltration du premier ministre, ne cache pas qu'elle prépare d'autres opérations du même genre. Les événements protocolaires à Damas sont scrutés à la loupe pour tenter de prévoir les prochains départs. Dans son blog «Un ½il sur la Syrie», l'ex-diplomate français en poste à Damas, Ignace Leverrier, note l'absence de Bousseïna Chaabane, l'inamovible conseillère, politique et médiatique, de Bachar el-Assad, lors de la réception d'une délégation iranienne. P

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant