Le régime syrien largue des barils de TNT sur les rebelles d'Alep

le
0
Près de cent personnes sont mortes depuis dimanche, après des raids aériens menés par l'armée régulière.

La foudre s'est de nouveau abattue mardi sur Alep. Une foudre particulièrement dangereuse, sous la forme de barils bourrés d'explosifs que les hélicoptères de l'armée régulière ont largués pour la deuxième fois en trois jours sur les quartiers rebelles de Chaar et de Maadi, dans l'est de la deuxième ville de Syrie. Après 76 morts dimanche - dont 28 enfants - les secouristes ont relevé 18 corps des décombres, dont deux enfants, une femme et un adolescent, fauchés par un déluge de feu venu du ciel.

Ces raids sont parmi les plus meurtriers, depuis le début de la révolte lancée en mars 2011 contre le régime de Bachar el-Assad. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), basé à Londres, ces barils en métal tapissés d'une couche de béton sont remplis de TNT. L'absence de système de guidage explique le grand nombre de victimes, lorsque des hél...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant